Pourquoi et comment agir ?

Photo of Make Fruit Fair demonstration

Vous pouvez soutenir les personnes qui produisent les fruits tropicaux que nous consommons.

Par quoi commencer ?

Un simple clic suffit pour envoyer un message fort aux responsables de violations de droits humains ou de la destruction de l’environnement. Ainsi vous soutenez les personnes qui sont confrontées à des violations de leurs droits : chaque signature compte.

Voir nos Appels Urgents et pétitions.

Pour aller plus loin  :

  • Appelez des renforts ! Parlez-en autour de vous : chaque citoyenne et citoyen informé renforce notre capacité d’action et rien n’est plus facile que de parler de la campagne à votre entourage, de recommander notre site Internet, de diffuser les documents de la campagne, les vidéos, les infographies, les pétitions et Appels Urgents, les événements. Vous pouvez  entre autres  utiliser les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Instagram etc. – ou encore de partager les vidéos que nous publions sur notre chaîne YouTube (lien ici).
  • Faites pression pour le changement ! Les responsables politiques et économiques doivent entendre votre voix : en signant nos Appels Urgents et nos pétitions, en participant à nos événements, en relayant l’information, vous incitez les décideurs politiques et économiques à adopter des mesures de régulation qui protègent les droits des producteurs et travailleurs.
  • Découvrez, diffusez, partagez, appliquez… les solutions : les alternatives et les améliorations sont possibles pour des fruits tropicaux à haute teneur en dignité et certaines reposent sur nos comportements nous préconisons. Découvrez nos solutions ici.photo
  • Organisez et inventez vos propres actions : n’hésitez pas à être créatif ! Organisez un goûter tropical et équitable pour faire connaître la campagne ; utilisez de théâtre de rue ; organisez une “flashmob” devant un supermarché ou dans un espace public ; faites des photos ou des petits films créatifs pour diffuser le message de la campagne… Les idées ne manquent pas et vous en aurez sans doute d’autres encore. Contactez-nous pour bénéficier de l’expérience de ce qui a déjà été fait et pour que nous vous aidions à réaliser vos actions.

Pourquoi s’impliquer ?

  • Parce que nous avons le pouvoir, en tant que consommateur-trice et citoyen-ne, de changer les vies des personnes qui cultivent et récoltent les fruits que nous mangeons. Nos choix de consommation ont un impact direct sur leurs conditions de vies et sur l’environnement. Notre passivité ou notre réaction face aux injustices aussi ;
  • Parce que le changement repose sur la société civile : il ne viendra pas des Etats, et – moins encore – des entreprises. De plus, celles et ceux qui se mobilisent dans les pays du Sud ont besoin de notre appui pour se faire entendre : le rapport de force est, sinon, trop inégal.
  • Parce que des milliers d’ouvriers-ères et petit-e-s producteurs-trices sont concernés et que l’impact sera immense s’ils obtiennent un salaire minimum vital et des conditions de travail dignes ;
  • Parce que nous refusons une mondialisation du nivellement par le bas, par le moins-disant social et environnemental, et que ce qui se passe à l’autre bout peut avoir des conséquences jusque chez nous.

Quel sera l’impact de mon engagement ?

  • En faisant pression sur les responsables politiques, vous nous aiderez à obtenir des changements structurels allant dans le sens du respect des droits des travailleurs-ses des pays du Sud. Par exemple, des réglementations sur le traitement des fournisseurs par les supermarchés pourraient faire la différence, et notamment l’imposition d’un prix d’achat raisonnable.
  • En répondant aux Appels Urgents, vous incitez les entreprises à améliorer leurs pratiques : en envoyant un email au responsable d’une entreprise, vous lui faites savoir que vous êtes informé-e de la réalité des pratiques de sa société, que vous vous y intéressez… et que vous les avez à l’œil ! Cette pression incite les entreprises, qui sont soucieuses de leur image de marque, à mettre fin à des violations des droits sociaux et environnementaux et à améliorer leurs pratiques.
  • Rien qu’en consultant ce site, en parlant à votre entourage de ce que vous y avez appris, vous participez à une prise de conscience collective et vous augmentez le nombre de personnes susceptibles de s’exprimer et d’agir.